Jazz - Renaud Czarnes
        
Jazz
Pourquoi ne pas photographier le jazz qu’en noir et blanc ? C’est vrai ça, les deux vont si bien ensemble. Le noir et blanc est plus poétique, il renvoie à l’âge d’or de la photo et du jazz, aux polars, aux films noirs… Alors pourquoi ? Justement pour essayer d’échapper aux codes de la photo de jazz. Le noir et blanc renvoie au passé d’une musique qui se joue encore, et s’invente au présent. Décider d’utiliser la couleur, cela peut-être un sacré handicap vis-à-vis de beaucoup d’amateurs de photos. Mais cela vaut le coup d’essayer de temps en temps de rompre avec le noir et blanc. Ne serait-ce que pour voir. ..

Al Jarreau
Top