Biographie - Renaud Czarnes
Biographie

Instantané...

La plupart de ces photos ont été prises lorsque j'étais journaliste (jusquen juin 2012). J'étais aussi, à chaque fois que cela était possible, photographe pour joindre mes images à mes textes (parfois le contraire...). A force de prendre des notes sur tout, d’avoir en permanence un stylo et un cahier dans une poche, j’ai pensé qu’il serait simple de glisser dans une autre poche un appareil photo. C’est la passion qui m’a poussé à ne jamais sortir sans boîtier, mais aussi le fait qu’il n’y avait pas toujours un photographe présent pour prendre les images qui pouvaient illustrer le texte que je voulais écrire.
Ainsi paré, reste à ne pas rater le moment où tout se joue. Il y a les photos-reporters sans frontières, les arpenteurs-narreurs de la nature, les esthètes d’esthétiques, moi, j’aime surtout traquer l’instant, le débusquer, et, si possible, aller assez vite pour le mettre en boîte.
J’ai la même démarche lors de chaque concert : patiemment attendre le moment où la musique s’invente, où surgit l’imprévu, où les musiciens se surprennent eux-mêmes, où la chanteuse cesse de jouer à la « chanteuse de jazz » et pousse sa voix dans ses derniers retranchements, où ils finissent tous par oublier que nous sommes là.
Ne jamais utiliser de moteur et de mode « rafale ». L’image est là, ou pas. Sinon, autant filmer en haute définition, extraire puis imprimer les plus belles fractions de secondes. Ne plus utiliser de zoom – si pratique pourtant pour rapprocher le sujet, ou l’inverse. Et si l’image est impossible, tant pis. Ce sera pour une autre fois. Ou ce ne sera pas.
Merci de regarder ce site, ce « work in progress ». Il y a même un endroit exprès pour dire ce que vous en pensez. Et un autre pour le recommander : s’il vous a plu, parlez-en à vos amis ; s’il vous a déplu, parlez-en à vos ennemis !
En attendant, je vais continuer de chercher l’instant.

Comme dit le proverbe : « quand on a trouvé le poisson rouge, le bocal n’est pas loin ».

Depuis juin 2012, je suis beaucoup moins journaliste... mais je n'ai (quasi) jamais cessé de faire des photos. Alors voilà... (avec quelques copains)...

 

Top